La consultation citoyenne du 5 mai se tiendra dans 13 communes !

Notre objectif initial était de réaliser une première consultation sur l’ensemble des 75 communes de la 2ème circonscription de Côte-d’Or, soit 128 bureaux de votes. C’était ambitieux et nous ne saurons finalement pas si nous aurions pu atteindre notre objectif en tenant les urnes sur un territoire aussi étendu.

En effet, à la suite d’une confusion entretenue qui annonçait que nous organisions un référendum au lieu d’une consultation, le préfet de Côte-d’Or a fait parvenir un courrier aux maires de la circonscription pour rappeler le cadre légal d’un référendum.

Cette lettre a eu pour malencontreux effet de dissuader une partie des maires qui au début n’étaient pas fermés à l’idée d’une consultation, et a fourni une excuse aux maires qui n’étaient pas en faveur de l’organisation d’une consultation dans leur commune.

Au total, 13 maires se sont engagés en faveur de notre initiative et ont signé une lettre dans ce sens. C’est donc dans ces 13 communes que la consultation aura lieu le 5 mai prochain : Arceau, Beaumont-sur-Vingeanne, Bourberain, Bretigny, Licey-sur-Vingeanne, Noiron-sur-Bèze, Orgeux, Ruffey-lès-Echirey, Saint-Julien, Soirans, Tréclun, Villers-les-Pots et Villers-Rotin.

Carte dynamique des communes participantes : https://umap.openstreetmap.fr/fr/map/la-majorite-silencieuse-21_291001

Des communes peuvent encore nous rejoindre si elles le souhaitent.
Nous vous invitons à prendre contact avec vos élus si vous souhaitez que la consultation ait lieu chez vous !

Ces circonstances nous permettent d’envisager la consultation dans de meilleures conditions : moins de bureaux de vote, moins de gestion, moins de dépenses, moins de stress. Nos postes de dépenses ont changé et le besoin initial de 7000 € est revu à la baisse. Nous devons toujours financer les affiches, les tracts, les bulletins et une restitution conviviale des résultats.

Nous recherchons des musiciens bénévoles pour animer la restitution et également une trentaine de personnes pour tenir les urnes le jour J.

À un mois de l’échéance, c’est la dernière ligne droite ! Nous avons besoin de chacun d’entre vous pour faire parler de la consultation et pour être présent le 5 mai.